Paul Virilio

z Wikipédie, slobodnej encyklopédie
Prejsť na: navigácia, hľadanie
Paul Virilio
francúzsky filozof

Narodenie 4. január 1932 (83 rokov)
Paríž, Francúzsko

Paul Virilio (* 4. január 1932, Paríž, Francúzsko) je francúzsky filozof, predstaviteľ postmodernej filozofie, historik vojenstva a architektúry, kritik nových technológií a mediálnych foriem. Začínal ako maliar, sám sa pokladá za urbanistu. Tvorca dromológie.

Dielo[upraviť | upraviť zdroj]

  • Le pourrissement des sociétés, collectif, Union générale d'éditions, 1975
  • Bunker Archéologie. étude sur l'espace militaire européen de la Seconde Guerre mondiale, CCI 1975, Galilée 2008
  • Essai sur l'insécurité du territoire : essai sur la géopolitique contemporaine, Stock 1976, 1993 Galilée
  • Vitesse et Politique : essai de dromologie, éd. Galilée, 1977
  • Nomades et vagabonds, collectif, Union générale d'éditions 1977
  • Défense populaire et luttes écologiques, éd. Galilée, 1978
  • Esthétique de la disparition : essai sur le cinématisme, Balland 1980
  • Accident catastrophe, collectif, spoluatori Jean Baudrillard a Georges Sebbag, Aubier 1982
  • La crise des dimensions : la représentation de l'espace et la notion de dimension, Ecole spéciale d'architecture, 1983
  • « Logistique de la perception », Cahiers du Cinéma, éd. de l'Etoile, 1984
  • L'espace critique : essai sur l'urbanisme et les nouvelles technologies, éd. Christian Bourgois, 1984
  • L'Horizon négatif : essai de dromoscopie, éd. Galilée, 1984
  • « L'inertie polaire », Reinhard Mucha : Glabeck : Musée national d'art moderne, Editions du Centre Pompidou, 1986
  • La Machine de vision : essai sur les nouvelles techniques de représentation, éd. Galilée, 1988
  • De l'instabilité, collectif, Centre national des arts plastiques, 1989
  • L'Inertie polaire : essai sur le contrôle d'environnement, éd. Christian Bourgois, 1990
  • L'Écran du désert : chroniques de guerre, éd. Galilée, 1991
  • L'Art du moteur, éd. Galilée, 1993
  • La vitesse de libération, éd. Galilée, 1995
  • Architecture principe : 1966 et 1996, avec Claude Parent, les Ed. de l'Imprimeur, 1996
  • Un paysage d'événements, éd. Galilée, 1996
  • Cybermonde, la politique du pire : entretien avec Philippe Petit, les éd. Textuel, 1996
  • Voyage d'hiver : entretiens, Ed. Parenthèses, 1997
  • La Bombe informatique : essai sur les conséquences du développement de l'informatique, éd. Galilée, 1998
  • Portraits. Réel/Virtuel, collectif, avec Catherine Ikam, Louis Fléri, Jean-Paul Vargier, Maison Européenne de la Photographie, 1999
  • Klasen : études d'impact, Expressions contemporaines, 1999
  • Stratégie de la déception : à partir du conflit au Kosovo, réflexion sur la stratégie militaire du contrôle et de désinformation tous azymuths, éd. Galilée, 2000
  • La procédure silence, éd. Galilée, 2000
  • Ce qui arrive, éd. Galilée, 2002
  • Discours sur l’horreur de l’art, entretiens avec Enrico Baj, Atelier de création libertaire, 2003[1].
  • Ville panique: Ailleurs commence ici, éd. Galilée, 2003, (ISBN 271860591X)
  • L'Art à perte de vue, éd. Galilée, 2005
  • L'accident originel, éd. Galilée, 2005
  • L'Université du Désastre, éd. Galilée, 2007
  • Le Futurisme de l’instant : stop-eject, éd. Galilée, 2009
  • Terre natale : ailleurs commence ici, collectif, Actes sud, 2009
  • « Accident de tempo » in Regards sur la crise. Réflexions pour comprendre la crise… et en sortir, ouvrage collectif dirigé par Antoine Mercier avec Alain Badiou, Miguel Benasayag, Rémi Brague, Dany-Robert Dufour, Alain Finkielkraut, Élisabeth de Fontenay…, Paris, Éditions Hermann, 2010
  • Le Grand Accélérateur, éd. Galilée, 2010]
  • L'administration de la peur, entretien avec Bertrand Richard, éd. Textuel, 2010
  • Regards sur le sport, collectif, dirigé par Benjamin Pichery et François L'Yvonnet, Le Pommier/INSEP 2010, 256 p. (ISBN 9782746504844)
  • La pensée exposée : textes et entretiens pour la Fondation Cartier pour l'art contemporain, Actes Sud, 2012
  • Le littoral, la dernière frontière, entretien avec Jean-Louis Violeau, Sens & Tonka, 2013

Referencie[upraviť | upraviť zdroj]

  1. .Discours sur l’horreur de l’art

Externé odkazy[upraviť | upraviť zdroj]

Zdroj[upraviť | upraviť zdroj]

  • FILIT – zdroj, z ktorého pôvodne čerpal tento článok.
  • Tento článok je čiastočný alebo úplný preklad článku Paul Virilio na francúzskej Wikipédii.